Par Igniir le 31 mars 2014

Trop occupés à siéger à Orgrimmar, nous n’avons pas eu le temps de donner de nos nouvelles ces derniers temps. Pour autant, les choses bougent chez les GoWs :)

Le mode normal : une formalité ou presque

Le mode normal du raid ne nous aura pas posé énormément de problème. La plus grosse difficulté aura été de se débarrasser de Garrosh (un peu plus exigeant en terme de dps & de heal, et c’est le seul boss en normal où il est obligatoire de savoir faire un kick…). Le raid tourne une page de l’histoire, et voici qu’un troll (oui… un troll !!!!) va désormais mener les forces de la horde.

Une promenade de santé

Le mode héroïque : une avancée… progressive

Notre avancée dans le mode héroïque n’est pas fulgurante, nous avançons à notre rythme, avec des imprévus, et des évolutions du roster. La difficulté n’est pas particulièrement élevée, mais chaque erreur est fatale, et bien des combats s’avèrent très frustrants.
C’est à mon sens l’un des modes héroïques les moins intéressants que nous ayons eu dernièrement, et qui place la difficulté dans la réalisation d’une suite d’actions sans la moindre erreur, plutôt que de solliciter la capacité des joueurs à collaborer entre eux. Si je devrais résumer ce dernier tiers, je dirais trop punitif, et trop peu créatif. C’est l’un des raids que j’ai le moins de plaisir à lead tant tout est automatique, et tant les stratégies laissent peu de place à l’adptation, la personalisation, et au changement.

Au garde à vous pour le mode héroïque !

Recrutement

Le recrutement est toujours ouvert, avec deux objectifs :

  • Assurer un maximum de raids
  • Commencer à prévoir la prochaine extension, qui nécessitera 20 personnes pour s’essayer au mode de difficulté le plus élevé

D’autre part, les candidatures des officiers sont ouvertes, afin d’apporter un peu de dynamisme sur certaines activités, et d’assurer la perennité de la guilde.

Par Igniir le 24 février 2013

Pas froid aux yeux

Le moins qu’on puisse dire c’est que cet hiver est rigoureux, et qu’il est est bon d’être au chaud alors qu’il neige encore aujourd’hui sans discontinuer depuis l’aube… Cependant, tout le monde n’a pas la chance de profiter de la chaleur réconfortante qui règne auprès de l’âtre, non, certains passent le plus horrible des hivers possibles. Je parle bien évidemment d’un certain nombre de boss qui ont élu domicile dans les différents raids de Pandarie (vous vous attendiez à quoi ?).
En effet depuis ce début d’année nous n’avons pas ralenti notre avancée, et si je n’ai pas été très assidu à vous donner des nouvelles, je tâcherai de me rattraper ce jourd’hui.

La fin du mode normal

Pas de fin du mode normal en 2012… mais en 2013. Les toutes premières semaines de l’année auront vu la chute de la Grande Impératrice du Coeur de la peur, ainsi que celle du Sha (et des boss qui le précèdent dans ce mini raid qu’est la Terrasse printanière).
Globalement, si nous avons légèrement buté sur le Sha (principalement parce que le combat est assez long), la fin du mode normal n’aura été qu’une formalité. La preuve en images.

Shekzeer

Sha

Grand ménage aux caveaux

Ce n’est pas encore le printemps mais nous avons déjà attaqué le nettoyage aux Caveaux de Mogu’shan en mode héroïque, où seuls 2 boss ne sont pas encore tombés face à notre raid : Les 4 rois et la Volonté de l’empereur. Nous les avions volontairement laissés de côté pour se concentrer sur certains boss du Coeur de la peur, mais nous allons désormais faire notre révolution d’hiver, et tenter de montrer aux 4 rois qui d’eux ou de nous mérite la couronne.

En attendant de nous voir sur leur trône, voici un joli cliché d’Elegon.

Elegon HM

Coeur de glace

Les frissons que nous avons pû ressentir sur les boss du coeur de la peur n’auront pas été causé par le décors parfois morbide des lieux, mais par la température qu’il y règne. Tous seigneurs qu’ils soient, Mel’Jarak & Ta’Yak ont dû plier face à notre détermination, et finiront l’hiver sans leur butin. Garalon peut trembler, nous arrivons… juste après après en avoir fini avec la noblesse qui réside encore aux Caveaux.

Meljarak

Coeur brisé

L’évènement de l’amour dans l’air est terminé, et certains membres de la guilde se sont retirés de leur activité de raid (on espère le retour de certains). Pour pouvoir continuer les raids dans les meilleurs conditions possibles et afin que le printemps soit des plus gais, nous sommes actuellement à la recherche de joueurs en quête d’une guilde dans laquelle il fait bon jouer, avec des membres unis et qui partagent les mêmes objectifs. Nul besoin d’être excellent pour joindre nos rangs, il vous suffit de vouloir le devenir pour qu’une chance vous soit donnée…

Par Igniir le 31 décembre 2012

L’année 2012 s’achève, alors j’en profite pour faire un dernier post (bref pour une fois), et faire le point sur pas mal de sujets (pas tous sérieux rassurez-vous !), et tenter de deviner ce que va nous apporter la nouvelle année.

Le bilan de 2012

L’année 2012 aura été riche en rebondissements, avec des changements au niveau de la guilde, et la nouvelle extension. Dans l’ensemble, cette année aura été au top pour les God Of War, avec un clean complet de l’extension précédente (Cataclysme), et un passage à la nouvelle extension plutôt réussi.
On regrettera toutefois le départ de quelques membres très chers à la guilde (Tamaki, Wqna & Kumal pour ne citer qu’eux, mais que les autres ne se sentent pas mis de côté), dont on souhaite évidemment le retour, même si ça n’est pas pour venir écraser du Mogu avec nous.

Les résolutions pour 2013

Il est de coutume de prendre des résolutions en début d’année. Malheureusement, les objectifs fixés sont généralement trop décourageants, si bien que tenir une résolution relève généralement de l’exploit. Rien ne vaut le changement progressif, l’amélioration continue, et c’est ainsi que la guilde va évoluer. Pas de changement majeur dès le 1er janvier donc… mais 2013 s’annonce chargée.

Nous continuerons à viser la progression maximale en PVE, avec nos moyens, comme toujours. Afin d’essayer d’améliorer la situation actuelle, nous allons donc refondre et revaloriser le grade de porteguerre, renforcer l’équipe officière, et nous compterons sur tous les joueurs pour faire un effort d’optimisation (au niveau du gameplay et de l’optimisation) comme toujours. Nous pouvons tous faire mieux encore qu’en 2012, et 2013 nous permettra de le prouver.

Mais avant toute chose, nous ferons le maximum (et là, tous les joueurs sont concernés) pour conserver la qualité de jeu dont nous bénéficions actuellement. Cela passe parfois par des compromis, et des dicussions avec les officiers en cas de problème (même anodin), mais j’aime à penser que tous les membres des God Of War sont des gens biens (vraiment), et que nous arriverons toujours à faire en sorte que tout le monde s’amuse sous la bannière de cette guilde.

Meilleurs voeux !

Je termine ce post en vous souhaitant à tous une très belle année, dans le jeu mais surtout à côté. Je vous souhaite de tout coeur d’atteindre vos différents objectifs personnels pour 2013, et de continuer à prendre du bon temps sur wow. Enfin si vous veniez à traverser des périodes sombres, n’oubliez pas, si tout n’est pas toujours possible, quand on s’en donne la peine… ça finit souvent par marcher… et lorsque ça n’est pas le cas, vous trouverez toujours ici des gens pour vous aider à vous changer les idées :)

Par Igniir le 21 décembre 2012

Les limons, on connaît bien…

Après 3 soirées complètes de try sur le Sculpte-Ambre Un’Sok, nous en sommes finalement venus à bout. La soirée avait commencé par un down de Mel’Jarak (qui ne pose désormais plus de problème pour peu que le dps soit suffisant, ce qui était largement le cas ce soir).
La Chose
Un’Sok est un boss relativement simple en soit, qu’on pourrait résumer par : un combat plein de limons et de flaques, où l’on finit par se prendre pour La Chose, façon Les 4 Fantastiques… et un petit cocktail de compétences à gérer, tant au niveau du boss que de son personnage.
Contrairement à un combat qui a marqué un certain nombre de tanks (Spine HM pour ceux qui n’auraient toujours pas saisi), les limons (les ambres si vous voulez chipoter) sont gérées par les DPS, et les tanks se la jouent super héro en phase 1 (à choisir, je préfère Tony Stark à La Chose… mais chacun ses goûts)… avant de laisser les autres membres du raid avoir l’opportunité de se transformer en Assemblage muté passée la première phase du combat.

Le principe du combat est simple. Gérer les limons de manière à ne pas être submergés (idéalement, tous les tuer le plus rapidement possible), et faire revenir à soit le joueur tranformé en Assemblage muté en lui infligeant suffisament de dégâts. Les joueurs transformés doivent gérer une interruption sur LA CHOSE ULTIME (une Monstruosité d’ambre) durant la seconde phase du combat, empêcher leur Chose de cast un sort, et infliger autant de dégâts que possible à l’ennemi le temps de la transformation, avant de s’échapper.

Il aura fallu du temps de try pour que tout le monde s’habitue aux compétences qui apparaissent lorsque transformé en Assemblage muté, que les switchs de tanks et les placements soient bien gérés en phase 2. Enfin, après très peu de phases 3 (la phase où TOUT LE MONDE finit petit à petit par avoir des super pouvoirs), le bien a finalement triomphé, et nous, justiciers que nous sommes, sommes rentrés chez nous avec la carapace et les possessions (sans doute bien mal acquises) de cet insecte hideux.

Un'sok

La suite…

Il ne nous reste désormais plus qu’un seul boss à affronter pour en terminer avec ce raid et pouvoir enfin mettre les pieds dans le dernier raid en mode normal, afin d’entamer sérieusement le mode héroïque du caveau.
Nous avons une très grande marge de progression, cela passe notamment pour l’instant par l’optimisation du dps (qui nous fait légèrement défaut ces derniers temps), et l’apprentissage des stratégies. Il est important, afin de pouvoir avancer au mieux, que tout le monde s’investisse à faire avancer le groupe. Avoir un personnage optimisé est une bonne chose, aider ceux qui ont le plus de difficultés à le faire est encore mieux !
L’entraide et la tolérance a toujours été un point fort de nos raids, j’encourage encore plus les personnes qui se sentent en difficulté à demander de l’aide, et tous ceux qui le peuvent à les aider. Nous jouons ensemble, nous avançons ensemble… et nous tomberons les boss suivants ensemble :)

Par Igniir le 12 décembre 2012

La SPA ? Connais PAS !

Ce timer, nous avons décidé d’entamer le mode héroïque du Caveau. Nous sommes loin d’avoir terminé le contenu en normal, mais nous souhaitions nous confronter au mode de difficulté supérieur afin de voir à quoi s’attendre, et aussi afin de varier un peu les plaisirs… de try :)

Grand bien nous en a pris, puisqu’après une première soirée un peu écourtée, le second soir a vu la guilde tomber son premier boss en mode héroïque sur cette nouvelle extension (pauves toutous…). A la clef, quelques loots et surtout, comme toujours, une super photo. Un grand bravo aux participants, ainsi qu’au RL (Groskin) pour avoir bien potassé la strat.

Le saigneur seigneur du vent

Après une dernière session de try, le seigneur du vent Mel’jarak est enfin tombé (pardon pour le titre je n’ai pas pu résister… un jour ça me perdra). Nous avions commencé la soirée par la confirmation du down de Garalon (déjà retombé la veille sur un autre tag), et sommes venus à bout de Mel’jarak assez facilement, après quelques ajustements au niveau de la stratégie (1 tank & 3 heals) sur la seconde phase pour faciliter le heal, en exploitant au maximum les sorts de soins de zone, et avec une répartition millimétrée des CDs défensifs.

Au final, on repart avec la tête du seigneur à quelques secondes près, sans quoi son enrage aurait eu raison de nous.

Encore une fois, bravo à tous les raideurs pour cette belle avancée de la semaine :)